les chevaux du Mordor

forum sur les chevaux .fiches conseil, info etc...
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Synthèse sur la Maladie Naviculaire

Aller en bas 
AuteurMessage
will
Admin
Admin


Messages : 337
Date d'inscription : 28/11/2008
Localisation : 63

Synthèse sur la Maladie Naviculaire  Empty
MessageSujet: Synthèse sur la Maladie Naviculaire    Synthèse sur la Maladie Naviculaire  Icon_minitimeJeu 23 Sep - 22:45

Le syndrome de la maladie naviculaire est un problème crucial chez le cheval de sport.
Le syndrome naviculaire est suspecté lorsque le cheval montre une sensibilité des parties postérieures du pied.

En présence de cette pathologie, il faudra non seulement revoir le travail du cheval mais aussi prévoir des investigations et des traitements vétérinaires, ainsi que des ferrures appropriées.
On peut différencier essentiellement 3 types distincts de la maladie

Arrow -Type articulaire

Arrow -Type ligamentaire

Arrow -Type tendineuse

Une telle précision dans le diagnostic relève d'une médecine de qualité, d'autant plus qu'il peut y avoir imbrication de plusieurs types.
En ce qui concerne la maréchalerie, le diagnostic de l'un de ces 3 types de la maladie, en corrélation avec les aplombs du cheval va sérieusement aider à définir le type de ferrure et éventuellement de correction à faire.

LE PARAGE

En présence du syndrome naviculaire le plus important est de parer fortement la pince à son bord solaire tout en respectant l'aplomb du membre.
Une pince longue accroît considérablement la tension dans la région du naviculaire, surtout lors du démarrage du pied.
Lors de cette phase, le paturon étant fortement redressé le tendon fléchisseur profond forme une angle aigu au niveau de la poulie naviculaire, accroissant d'autant l'effort sur la zone.
En présence d'un pied plat ou à talons fuyants, la ferrure pourra améliorer l'aplomb.

Les TYPES DE FERS

adoptés pour les chevaux atteints de syndrome naviculaire sont soit des fers à épaississement en éponges, des fers ovales , des fers à traverse, soit encore des fers "full rolling" .

Le relèvement des talons, bien que surchargeant et écrasant la région postérieure du pied peut se justifier et se révéler bénéfique pour quelques applications seulement.
En effet, le tendon fléchisseur se trouvant soulagé, il se rétracte assez rapidement faisant perdre l'effet escompté.

Les fers ovales se justifient pleinement si le cheval présente un pied plat ou à talons fuyants , voir les deux.
Il donnera un bon support postérieur sur tous les terrains.
Deux pinçons latéraux se justifieront souvent pour soutenir un évasement excessif de la muraille mais aussi pour "monter" le fer sous le pied.
Enfin, la pince sera relevée en bateau pour faciliter d'avantage le démarrage du pied.

Le fer à traverse est employé selon les uns pour donner un support supplémentaire au pied par l'appui de la fourchette sur la traverse, selon les autres, pour protéger la fourchette sans aucun appui de celle-ci !

Le fer "full rolling", permet au pied de basculer très librement .
Il est fortement indiqué dans les cas de maladie naviculaire qui répondent positivement à l'anesthésie intra-articulaire.
Revenir en haut Aller en bas
https://chevaux-gondor.forumactif.com
 
Synthèse sur la Maladie Naviculaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le parage naturel
» albizia collant , malediction ou maladie ???
» Frêne identification maladie?
» camélia maladie ou pas?
» Charme, maladie, parasites, ... ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les chevaux du Mordor :: espace de discutions :: Maréchalerie-
Sauter vers: